Soutien aux patatistes et ZADistes le 12 janvier

flyers recto.indd

Les Artivistes vous invitent à une après-midi et soirée de soutien ce samedi 12 janvier. Nous avons mis en place ce moment pour relier et faire convergence entre la lutte de Notre-Dame-des-Landes (NDDL) en France, et celle contre les OGM chez nous en Belgique, dans laquelle 11 copains sont accusés et mis en procès.

Le procès se tiendra le mardi 15 janvier au palais de justice de Termonde à 8h du matin. Nous souhaitons rejoindre la mobilisation autour d’un slogan en lien avec les luttes paysannes et qui nous semble valoir aussi bien pour Notre-Dames-des-Landes que l’action anti-OGM en Flandre :

« Ne faisons pas le procès des libérateurs de champs ! Faisons le procès de ceux qui détruisent la terre et la vie !

Au plaisir donc de vous accueillir dès 16h avec des ateliers Clowns/théâtre, Sérigraphie, création de banderoles. Ces ateliers seront l’occasion de préparer la mobilisation du 15 janvier à Termonde. Il y aura aussi une bourse aux semences, des projections/discussions.

Table d’hôte Vegan à partir de 19h.
Concerts à partir de 20h.

En soutien à ces deux luttes : Prix Libre!

Adresse : 235 rue des Coteaux à 1030 Schaerbeek (à l’angle de la rue Van Hoorde).
Tram 25 arrêt Coteaux, à 20 minutes de la gare de Bruxelles Nord (plan ici)

Blog ZAD-Bruxelles :zadbxl.noblogs.org

Site de la ZAD : zad.nadir.org

Site du FLM : fieldliberation.wordpress.com

12-01-recto-final flyer-recto-nl

Tous à la ZAD

La ZAD, c’est quoi ?
C’est une Zone d’Aménagement Différé pour le futur aéroport de Nantes (le 2e); pour les occupants c’est une Zone À Défendre. C’est 2000 ha de forêts, bocages, et champs à Notre-Dame-des-Landes, avec une biodiversité très importante qui risque d’être sacrifiée pour construire un aéroport inutile. Sacrifice qui coûtera aussi 560 millions d’euros (sinon plus !) si l’aéroport actuel de Nantes est transferé.

30 ans après le début du projet, il y a encore et toujours une forte résistance de la part des habitants et agriculteurs locaux. Depuis quelques années, la lutte locale s’est étendue (inter)nationalement et les résistants locaux ont été rejoint par des activistes du monde entier. Ces derniers (ré)occupent et (re)construisent les maisons et cabanes détruites par les militaires et CRS.

Pour défendre les intérêts de Vinci, la societé privée qui a empoché le contrat de construction du futur aéroport, qui gère et construit des autoroutes et des parkings, le gouvernement français n’hésite pas en effet à envoyer les forces de l’ordre en nombre.
(voir la vidéo des expulsions du 16 octobre 2012)

Les Artivistes à la ZAD
Nous avons organisé une soirée de soutien le 15 novembre 2012 et nous nous sommes rendus à la manif. de réoccupation du 17/11. Si vous avez des idées d’action (exemple audio ci-dessous) ou que vous voulez participez à la lutte, rendez-vous aux soirées organisées par le comité de soutien ZAD-Bruxelles : zadbxl.noblogs.org
mail : collectif.zad.bxl(a)riseup.net.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Plus d’infos sur les sites internet suivants :
- zad.nadir.org
- acipa.free.fr

Télécharger la carte de la ZAD

Banquet des riches

Jeudi 11 octobre, les Comités Action Europe ont organisé un contre-banquet face au «president’s dinner» ou autrement dit: «le banquet des riches» organisé par «Friends of Europe» sous les auspices du groupe GDF Suez. Un peu plus de 300 manifestants se sont rassemblés devant l’entrée principale du Palais d’Egmont où l’oligarchie européenne se retrouvait autour d’un dîner prestigieux après avoir passé la journée à discuter de l’Europe (sur le thème : comment concilier politiques d’austérité et croissance ?).

Sur place, les militants ont déployé une grande table garnie de pain sec et de casseroles vides symbolisant la misère du peuple. Après une vingtaine de minutes la casserolade et les slogans tel que «vous imposez notre austérité, on en a marre, on va se révolter» ont laissé place à une mise en scène : Davignon, Barroso, Van Rompuy et Jean-Luc Dehaene autour de la table en train de dévorer les acquis sociaux protégés par deux policiers qui après des échanges avec la foule décident de se ranger de son coté. C’est alors que la foule décide de traverser la chaussée avec les tables jusqu’à l’entrée principale du Palais barricadée par la police et décident de se faire entendre : bruits de casseroles, samba, pétards,…

Le rassemblement a ensuite décidé de faire le tour du palais d’Egmont. Après une tentative avortée d’entrer au Cercle de Lorraine à la place Poelaert, les manifestants sont ensuite passés par le rond-point Louise pour finalement atteindre la porte de Namur.

La police qui jusque-là avait toléré la manifestation, a alors décidé d’encercler les manifestants. Près de 150 militants ont été arrêtés sans aucune sommation et conduits aux casernes d’Etterbeek. Ils ont été retenus jusqu’à ce que le banquet se termine.

Vidéo de Zin TV :

Vidéo du collectif Krasny :