Zinneke désordre


A l’occasion de la Zinneke Parade qui eut lieu le 19 mai 2012, des Artivistes ont répondu à l’appel du Collectif «Touché-Coulé» qui a proposé un jeu de stratégie dans l’espace public, en mettant des kits d’intervention urbaine à disposition des participants.

Des objets permettant de créer un rapport ludique et créatif avec l’environnement urbain, et permettant de modifier et donc de questionner l’espace public en ville.

Des panneaux publicitaires ont ainsi été recouvert par des tableaux noirs avec des craies à disposition des passants. Dans le même temps, des «encubages» de statues avaient lieu un peu partout dans le centre envahi par les touristes. Et pour finir, certains portiques de la STIB ont été inaugurés de façon originale.

De ces péripéties enivrantes nous avons retenu :
Que quand la fête se déverse dans la ville, alors tout est possible. La carte devient floue, le moment est propice.

Que le tourisme est peut-être, bien plus que la police ou l’administration, une des forces de rationalisation les plus grandes qui soient. La ville est alors un spectacle de carte postale qui ne supporte plus les surprises.

Qu’un encubage de statue peut être perçu comme un hommage ou comme un affront. Du côté des affronts, la Maison Royale : «Désencubez le roi, illico-presto !» … et nous obtempérons vite-vite.

Bref, que chacun porte son cube en soi !

Le Collectif Artivist remercie le Collectif «Touché Coulé» pour nous avoir permis de rebondir si joyeusement sur la proposition… et tous les passants qui ont bien voulu jouer avec nous.

Plus d’infos sur le blog de Touché-coulé