Dites 33

Ce jeudi 24 mai, les artivistes ont participé à l’action «dites 33». Cette action visait à dénoncer les societés belges qui échappent à l’impôt.

Le collectif « Dites 33! » s’est invité à l’assemblée générale de Delhaize et a bloqué l’accès au bâtiment. L’action avait pour objectif d’inciter le conseil d’administration du groupe, par le biais de ses actionnaires, à payer le taux normal de 33,99 % prévu par la législation belge.

Tandis que quelques artivistes s’étaient infiltrés dans le service de sécurité, d’autres jouaient les faux-actionnaires. Ils ont semé une joyeuse confusion et tenté de convaincre les authentiques actionnaires de voter une résolution de vote.

Plusieurs saynetes avaient été imaginées avec les masques de Di Rupo et de Reynders, pendant que le lion faisait sa petite danse du soir avant de mourir…

Le collectif a aussi animé son intervention d’annonces micro du type:  «L’État social fermera ses portes dans un quart d’heure», «Le petit Didier doit remettre l’argent dans la caisse de la Sécu», «Bruno Colmant est appelé dans la réserve du magasin pour un montage fiscal»…

Sous une banderole proclamant «Ici, on ne paie pas d’impôt», les manifestants exposaient les logos des principales sociétés belges qui «échappent à l’impôt».

Plus d’infos sur le site : www.dites33.be