Archive for juin, 2014

Securitor

Jeudi, juin 19th, 2014

Pour assurer le bon déroulement du festival Esperanzah! (2, 3 et 4 août 2013), la firme Securitor est en charge de la sécurité du site.

logo securitorSecuritor est une nouvelle société pluri-sécuritaire qui, elle, ose. Innovation et maîtrise sont ses maîtres-mots. Spécialisés dans la surveillance de manifestations politiques et culturelles, les employés de Securitor contribuent avec rigueur et efficacité à prévenir tout débordement, en veillant au strict respect des règles en vigueur et au contrôle des personnes. Face à la montée croissante des dissidences, Securitor a démarré en 2011 l’implémentation d’une nouvelle stratégie. Plus de 5000 agents de sécurité ont ainsi été formés à la lutte anti-terroriste dans des centres d’entraînement spécialisés aux États-Unis et travaillent aux côtés d’une brigade canine, d’une brigade équestre, et d’une brigade spéciale — armée par une technologie de pointe — pour repérer au mieux les contestataires et les trouble-fête.

Plus fort que Terminator, plus noir que Dark Vador, faites confiance à Sécuritor.

Dépassé, indigné par le « tout sécuritaire » omniprésent, le collectif « Artivist » a pour l’espace d’un week-end incarné un réel « big brother » sur le festival Esperanzah: une firme de sécurité bien trempée faisant régner la terreur par l’imposition aux festivaliers de règles corsées: contrôle de liquidité des boissons, contrôle de mastication à l’heure du repas, contrôle vestimentaire, contrôle comportemental, contrôle tout court. Un scénario fiction ? Les agents de Securitor ont en réalité pendant 3 jours cherché à sensibiliser à la question de la répression au travers de deux thématiques brûlantes d’actualité :

- la criminalisation du Field Liberation Movement (FLM) auquel un procès a été intenté suite à une action de fauchage de patates OGM en mai 2010.

- les Sanctions Administratives Communales (SAC), amendes légales délivrées par les communes belges pour toute infraction du règlement communal, qui se révèlent en pratique être totalement arbitraires et qui bafouent le principe de séparation des pouvoirs.

Scandalisé par la débauche régnant sur le festival, les Securitor ont par ailleurs saisi l’occasion de leur visibilité sur le site pour manifester en faveur d’une société plus sécurisée, scandant des slogans à faire pâlir d’envie nos politiques les plus à droite. De quoi, nous l’espérons, rappeler aux festivaliers que la désobéissance civile est possible, et même souhaitable!

Plus d’infos sur le FLM : www.fieldliberation.org
Plus d’infos sur les SAC : www.stopsac.be
Campagne contre la répression d’Etat : www.stop-repression.be