Securitor

Pour assurer le bon déroulement du festival Esperanzah! (2, 3 et 4 août 2013), la firme Securitor est en charge de la sécurité du site.

logo securitorSecuritor est une nouvelle société pluri-sécuritaire qui, elle, ose. Innovation et maîtrise sont ses maîtres-mots. Spécialisés dans la surveillance de manifestations politiques et culturelles, les employés de Securitor contribuent avec rigueur et efficacité à prévenir tout débordement, en veillant au strict respect des règles en vigueur et au contrôle des personnes. Face à la montée croissante des dissidences, Securitor a démarré en 2011 l’implémentation d’une nouvelle stratégie. Plus de 5000 agents de sécurité ont ainsi été formés à la lutte anti-terroriste dans des centres d’entraînement spécialisés aux États-Unis et travaillent aux côtés d’une brigade canine, d’une brigade équestre, et d’une brigade spéciale — armée par une technologie de pointe — pour repérer au mieux les contestataires et les trouble-fête.

Plus fort que Terminator, plus noir que Dark Vador, faites confiance à Sécuritor.

Dépassé, indigné par le « tout sécuritaire » omniprésent, le collectif « Artivist » a pour l’espace d’un week-end incarné un réel « big brother » sur le festival Esperanzah: une firme de sécurité bien trempée faisant régner la terreur par l’imposition aux festivaliers de règles corsées: contrôle de liquidité des boissons, contrôle de mastication à l’heure du repas, contrôle vestimentaire, contrôle comportemental, contrôle tout court. Un scénario fiction ? Les agents de Securitor ont en réalité pendant 3 jours cherché à sensibiliser à la question de la répression au travers de deux thématiques brûlantes d’actualité :

- la criminalisation du Field Liberation Movement (FLM) auquel un procès a été intenté suite à une action de fauchage de patates OGM en mai 2010.

- les Sanctions Administratives Communales (SAC), amendes légales délivrées par les communes belges pour toute infraction du règlement communal, qui se révèlent en pratique être totalement arbitraires et qui bafouent le principe de séparation des pouvoirs.

Scandalisé par la débauche régnant sur le festival, les Securitor ont par ailleurs saisi l’occasion de leur visibilité sur le site pour manifester en faveur d’une société plus sécurisée, scandant des slogans à faire pâlir d’envie nos politiques les plus à droite. De quoi, nous l’espérons, rappeler aux festivaliers que la désobéissance civile est possible, et même souhaitable!

Plus d’infos sur le FLM : www.fieldliberation.org
Plus d’infos sur les SAC : www.stopsac.be
Campagne contre la répression d’Etat : www.stop-repression.be

Projet Caravane 2013

Présentation
La caravane est un projet itinérant et autogéré, qui propose de mélanger les arts urbains et un mode de vie rural. Il est basé sur une démarche de simplicité volontaire.
mons_velo Pour parvenir à ce but il s’appuie sur quatre axes principaux :
1/ Un mode de déplacement non-motorisé pour une empreinte écologique la plus réduite possible.
2/ Le retour à un mode de vie nomade et temporaire pour être le plus souvent possible dans des endroits ou la température permet de vivre à l’extérieur.
3/ La visite de fermes, de communautés autogérées et de lieux alternatifs dans l’optique d’un échange de savoirs-faire, de partage de luttes ou de création d’utopies.
4/ La création d’actions de sensibilisation sous forme de reportages ou de travail en commun avec d’autres collectifs.

Organisation pratique
Un départ va être programmé en Belgique mi-juillet 2013. L’idée est de s’associer à des cyclistes-marcheurs-voyageurs interressés par la démarche pour effectuer un départ groupé de Belgique pour traverser la France jusqu’aux Cévennes, puis rejoindre l’Espagne et l’Afrique du Nord.

Si vous avez un lieu d’hébergement ou des évenements à nous proposer, n’hésitez-pas à nous contacter.

Contacts pendant la Caravane :
François (vélo) : +32 (2) 498 13 23 10
Blog des cyclobes : caravane.collectifs.net

Thibo (roulotte) : +32 (2) 486 54 59 43
Blog : caravanenomad.blog4ever.com

rejoindre la liste pour être tenu au courant

Télécharger le dossier en cours (pdf)

Article paru dans Imagine

Article de presse de Vers l’Avenir

Caravane 2012

Homostibiens

logo_jo-2 Nous félicitons le collectif Homostibiens pour avoir organiser un championnat comico-sportif dans des stations de métro le 1er et 2 mars 2013. Cette compétition avait pour objectif de susciter le débat à travers 5 épreuves symboliques : les contrôles, les portiques, la surveillance, les tarifs et la publicité.
Après une plainte de l’équipe STIB, qui a déclenché une vive polémique médiatique avant la tenue de l’évènement, ces premières olympiades se sont déroulées sous haute surveillance. Aucun incident n’a été à déplorer, puisque tous les participants avaient leurs titres de transport en règle. Le 2e jour, l’équipe STIB a du néanmoins être exclue de la compétition suite un contrôle anti-dopage abusif.

Nous publions en exclusivité le résultat de ces épreuves donné par le comité olympique homostibien:
1. Contrôle-diversion : l’équipe des Déraillés l’emporte.
2. Portiques-marathon : victoire de l’équipe des Lièvres.
3. Surveillance-tir à la corde : victoire de l’équipe des Paparazzis.
4. Tarifs-famille nombreuse : victoire et Record du monde battu par l’équipe des Poussettes.
5. Pub-tir aux fléchettes : bravo à l’équipe des Trépanés.

Epreuve finale, saute-portiques : tous les Usagers l’emportent.
Lanterne rouge : la STIB à qui rendez-vous est donné aux prochaines olympiades.
Un appel est d’ailleurs lancé aux sponsors généreux pour financer cette compétition.

Ecrivez à : homostibien@riseup.net

Reportage complet sur ce blog :
http://surlefil.ulb.ac.be/

Revue de presse
Le soir
La DH

Video

Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.